Gentoo Forums
Gentoo Forums
Gentoo Forums
Quick Search: in
[Liberté] Loi Hadopi : France vs. Europe (Allez l'Europe !)
View unanswered posts
View posts from last 24 hours

Goto page Previous  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 29, 30, 31  Next  
This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Gentoo Forums Forum Index French
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Sat Feb 14, 2009 8:15 pm    Post subject: Reply with quote

Cette semaine, La quadrature du Net a publié un dossier intitulé « Riposte Graduée, HADOPI : Une réponse inapplicable, inefficace, dangereuse à un faux problème ». 42 pages, ça peut faire peur mais si l'on enlève préambule et annexe il ne reste que 15 pages.
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1042

PostPosted: Sun Feb 15, 2009 6:01 pm    Post subject: Reply with quote

J'ai rarement vu un tel ramassis de conneries 8O La quadrature du net (comme TOUS les acteurs impliqués dans le dossier d'ailleurs :roll: ) prend le dossier complètement à l'envers et fait preuve de GROSSES oeillères :roll: Ca qui nous défend ? Ben on est pas dans la merde, moi j'l'vous dis.
_________________
--
L'idéal de nouveauté semble avoir remplacé l'idéal de progrès. C'est bien triste.

----
Unix philosophy: "Do one thing and do it well."
systemd: "Try to do everything and do it wrong."
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4954

PostPosted: Sun Feb 15, 2009 6:58 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
J'ai rarement vu un tel ramassis de conneries 8O

En face non plus ils sont pas fins et n'affichent qu'un "beau tissus de connerie". :lol:
(Faut voir le propos des "spécialistes" et autre "experts" balancés par les maisons de disques et écoutés religieusement par le gvt). Ne serait-ce que le projet de loi lui-même.

J'ai lu en diagonale le document de la quadrature, et c'est vrai ça m'a pas l'air très rigoureux :(
Ça part pas du bon pied.
Trop de références pas forcément fiables (une recherche par ci une recherche par là... en face c'est pareil: ils ont la même chose et tout plein de "recherche" à leur avantage aussi. À ce jeux là on pourrait tergiverser pendant des années), des affirmations sans approfondissement.

Le passage de faiblesse technique dans le juridique (garantie de confiance sur les dates elecroniques, fichier de log, des identités, des méthodes d'investigation éléctronique etc....) aurait pû être plus poussé par exemple, il y a énormément à dire à ce sujet et c'est justement un des points faible d'HADOPI, c'est LE point qui fera de toute manière que cette loi sera pas appliquable (sans parler du côut des infrastructrures)*. Et là ils ne font que survoler le sujet et encore! :(
En fait... tout aurait gagné à etre plus poussé. Ça énumère trop de chose sans les prouver. Comme en face en fait!

Tout n'est pas un ramassis de connerie comme dit Oupsman (il ya aussi des vérités, que d'ailleurs tout le monde connait), c'est juste que c'est balancé comme ça et hop. Rien de nouveau sous le soleil.

Le chapitre "un faux problème" a pas vraiment sa place. C'est trop partisan. Il faut etre plus fin, et attaquer cette loi sur l'aspect juridique et technique. Pas besoin d'empieter sur les mêmes procédés médiatiques des gens d'en face (P. Nègere et consors etc... qui en prenant les même sources vous sortiront aussi facilement des conclusions à 180° de celles énoncées.)

Seules les annexes valent le coup en fait :lol:

*: tout ça me convaint de plus en plus qu'HADOPI est avant tout un cadeau marketing pour les grosses boites, qui - avec les moyens actuels (si subvention de l'état il y a ça ira dans un CRM hop ^^), pas besoin d'investir plus - se feront un plaisir de mieux disséquer les échange commerciaux des clients pour mieux décider de l'offre de demain. Et non pas un outil juridique réel et éfficace.
_________________
membre officieux du SAV Ati GEntoo
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Sun Feb 15, 2009 10:36 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
J'ai rarement vu un tel ramassis de conneries 8O La quadrature du net (comme TOUS les acteurs impliqués dans le dossier d'ailleurs :roll: ) prend le dossier complètement à l'envers et fait preuve de GROSSES oeillères :roll: Ca qui nous défend ? Ben on est pas dans la merde, moi j'l'vous dis.


Je ne vois pas la moindre connerie dans ce document... Tu voudrais bien donner un ou deux exemples ? :roll:

@kwenspc:
Pour les détails de l'approche défendue par la Quadrature du Net (et plus particulièrement de son co-fondateur Philippe Aigrain), il y a son livre "Internet et Création" (145 pages) disponible en téléchargement (mais malheureusement plus en papier) sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0. Je l'ai lu ce matin (en papier :P ). On y trouve tous les détails (si vous êtes déjà convaincu par le bien-fondé d'une license globale obligatoire, sautez aux trois derniers chapitres pour les détails de sa mise en place). Mais combien de personnes vont le lire (et combien de députés ?). D'où l'utilité de documents plus courts où le recours à de nombreuses références permet d'appuyer sa position sans y passer des pages. Je ne vois pas vraiment de meilleures façons de faire. Quant à la section énumérant les études scientifiques qui montrent que les usagers s'échangeant sur Internet des œuvres sont aussi ceux qui achètent le plus de CDs, que la baisse des ventes s'expliquent majoritairement par d'autres facteurs (comme la fin de vie du CD, la baisse du pouvoir d'achat, etc.), etc., elle me paraît essentielle pour faire prendre conscience qu'Internet fait partie de la solution, pas du problème.
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1042

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 6:27 am    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:

Je ne vois pas la moindre connerie dans ce document... Tu voudrais bien donner un ou deux exemples ? :roll:


Pourquoi faire, tu les lirais même pas :roll:
_________________
--
L'idéal de nouveauté semble avoir remplacé l'idéal de progrès. C'est bien triste.

----
Unix philosophy: "Do one thing and do it well."
systemd: "Try to do everything and do it wrong."
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4954

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 6:51 am    Post subject: Reply with quote

@Oupsman: moi ça m'intéresserait d'avoir aussi tes exemples ^^

@Magic-Banana: Ok je savais pas pour le livre. Le problème maintenant c'est la tournure des phrases et la structuration que je trouve pas super propre. Enfin ça c'est totalement subjectif. Pour la licence globale j'approuve mais on en avais déjà parlé: le soucis lors des échanges internationaux. Puisque les étrangers pourraient télécharger alors même qu'ils ne paient pas la licence. Il est vrai que cela pourrait être édifié au niveau européen, ça règlerait un peu le problème. Mais ça reste à approfondir.
Ah sinon pour le rapport usager/œuvres, même pas besoin d'études scientifiques: même la fnac il y a quelques années avait fait une rétrospective du placement des budgets de leur clients. Ils avaient noté ce qu'on sait déjà: un élargissement des achats (mobile, ordi, dvd ...) au détriments de la musique. (C'est implacable: vous avez 6500fr en 90, vous ne consommez pas du tout de la même manière en 2000 avec 1000€ justement parce que l'offre en produit divers et variés c'est élargie. En lisant certains arguments des maisons de disques on penseraient que nous avons ev les salaire s'élargir de la même manière que l'offre des produits :lol: )

Bon de toute manière, loi hadopi ou pas, la commission européenne l'invalidera. Ça se finira en amende journalière pour l'état et des pressions pour amender le texte. hop. Enfin je l'espère ^^'
_________________
membre officieux du SAV Ati GEntoo
Back to top
View user's profile Send private message
lesourbe
l33t
l33t


Joined: 24 Nov 2005
Posts: 710
Location: Champagne !

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 8:36 am    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:

Pourquoi faire, tu les lirais même pas :roll:


bel exemple d'argument fallacieux.
_________________
Is that a banhammer ?
LeSourbe, Member of EPowerforce.
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 9:22 am    Post subject: Reply with quote

kwenspc wrote:
Pour la licence globale j'approuve mais on en avais déjà parlé: le soucis lors des échanges internationaux. Puisque les étrangers pourraient télécharger alors même qu'ils ne paient pas la licence. Il est vrai que cela pourrait être édifié au niveau européen, ça règlerait un peu le problème. Mais ça reste à approfondir.


Philippe Aigrain a approfondi ce point dans la section 6.5 de son livre "Internet & Création". :wink:

Contrairement à ce que j'écrivais hier, ce livre est toujours disponible en version papier (je ne cherchais pas au bon endroit).
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4954

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 10:09 am    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:

Philippe Aigrain a approfondi ce point dans la section 6.5 de son livre "Internet & Création". :wink:

Apparament il se pose les mêmes questions pour les pays n'appliquant pas un tel système (et il n'a pas de réponse à cela d'après ma lecture en diagonale du chapitre)
Quote:
En revanche, le pays A sera fondé à protester contre l’absence de mécanisme de financement mutualisé similaire dans les pays B, absence qui prive les créateurs et autres ayant-droits à la redevance des ressources qu’ils obtiendraient s’il en existait un.


C'est pour ça, ça gagnerait à être approfondit. Ceci dit, je trouve ce type d'idée plus constructive que celles qui mènent à HADOPI. On l'a déjà vu: ça ne mène à rien, DADVSI en est le meilleur exemple.

Ouais sinon Oupsman moi je veux tes exemples et tout! tu nous la fait un peu trop langue de bois là ^^
_________________
membre officieux du SAV Ati GEntoo
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1042

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 11:30 am    Post subject: Reply with quote

Mes exemples sont déjà maintes et maintes fois répétés dans ces pages :roll:

On cherche une solution foireuse à un problème réel et tout le monde mélange allègrement des choses qui n'ont rien à voir les unes avec les autres :roll:

- Baisse des revenus de l'industrie du disque

Le budget des ménages n'est pas extensible. Certains secteurs de l'industrie de loisirs sont en hausse, au détriment d'autres. C'est purement et simplement mathématique. Cependant, certains secteurs sont en plein essort, comme par exemple les produits à forte valeur ajoutée comme les DVD musicaux. résultat, le bilan financier est loin d'être nul pour les majors. Ils ont une nette tendance à oublier que l'évolution des salaires n'a pas suivi l'évolution du coût de la vie et que le budget "musique" n'est pas prioritaire ...

- Téléchargement "massif" de contenus protégés

Bon là on attaque le gros des trucs crades. Certains individus se croient au dessus des lois et pensent qu'Internet est une zone de non droit, ou on peut faire tout ce que l'on veut. Faux, et archi faux. Ces sombres énergumènes, non contents de donner une image faussée de la population, ne semblent pas vouloir comprendre qu'ils font du tord à ceux qu'ils disent défendre, les petits artistes, tout en donnant du grain à moudre aux majors, qui n'ont rien à foutre des petits artistes et continuent à leur proposer des contrats absolument ridicules. Ces individus ne comprennent pas qu'en fait, si ils veulent couler le modèle actuel (si tant est qu'il doive couler), ils devraient ne RIEN télécharger sur les réseaux P2P mais au contraire ACHETER -et télécharger- les oeuvres de ces artistes sur leur site perso (ou facebook ou ce que vous voulez). Je sais, je viens de dire un gros mot :roll:

Si on pouvait faire changer le comportement de ces "cons ommateurs" de musique (parce qu'on peut pas dire qu'ils peuvent apprécier les centaines d'heures de musiques qu'ils téléchargent :roll: ) on arriverait peut être a rendre tout projet de loi de cet ordre caduque.

- Loi HADOPI

Une loi ridicule et techniquement inadapté à un problème qui demande une autre solution :roll:

C'est probablement la seule partie correcte dans les écrits de la quadrature du Net. Mais bon sang que c'est mal défendu 8O L'angle technique (usurpation d'adresse IP) est très mal traité et surtout devrait représenter l'angle d'attaque principal de cette loi Au lieu de ça, ils défendent une autre mesure tout aussi stupide et inadaptée qui est la licence globale :roll: Ou comment rendre légal un comportement abject.

Plutôt que de dépenser du blé dans une loi aussi stupide, ils devraient dépenser la même somme dans la promotion de plate formes de téléchargement ouvertes et RÉELLEMENT interopérable (ie qui fonctionneraient aussi sous Linux et MAC). Ils devraient subventionner l'ouverture de site de promotion pour les jeunes artistes, plutôt que de le dépenser à maintenir en vie un modèle sous perfusion :twisted:
_________________
--
L'idéal de nouveauté semble avoir remplacé l'idéal de progrès. C'est bien triste.

----
Unix philosophy: "Do one thing and do it well."
systemd: "Try to do everything and do it wrong."
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 12:28 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
Mes exemples sont déjà maintes et maintes fois répétés dans ces pages :roll:

On cherche une solution foireuse à un problème réel et tout le monde mélange allègrement des choses qui n'ont rien à voir les unes avec les autres :roll:

- Baisse des revenus de l'industrie du disque

Le budget des ménages n'est pas extensible. Certains secteurs de l'industrie de loisirs sont en hausse, au détriment d'autres. C'est purement et simplement mathématique. Cependant, certains secteurs sont en plein essort, comme par exemple les produits à forte valeur ajoutée comme les DVD musicaux. résultat, le bilan financier est loin d'être nul pour les majors. Ils ont une nette tendance à oublier que l'évolution des salaires n'a pas suivi l'évolution du coût de la vie et que le budget "musique" n'est pas prioritaire ...


Donc tu es d'accord avec ce que dit la quadrature du Net (cf p.14 du dossier) ! Sauf que la quadratire du Net cite des études le prouvant et donne d'autres raisons de la baisse (toute relative) des revenus issus de l'industrie du disque :
HADOPI, « Riposte graduée » : Une réponse inefficace, inapplicable et dangereuse à un faux problème. wrote:
– obsolescence du support CD déficit chronique d'innovation pour le remplacer,
– choix stratégiques visant à concentrer les investissements sur quelques « stars ».
– prix excessifs des CD n'ayant pas baissé en 20 ans,
– impact négatif des DRM sur les usages,
– la proposition tardive d'offres numériques commerciales limitées,
– baisse du pouvoir d'achat,
– multiplication des postes de dépenses de loisir (DVD, jeux vidéo, téléphonie mobile, etc.),
– le format de l'album brisé par la possibilité d'acheter tous les morceaux à l'unité sur les sites commerciaux. (Maintenir l'obligation d'achat d'un album entier sans cette possibilité s'apparenterait à de la vente par lot, punie par la loi.)


Oupsman wrote:
- Téléchargement "massif" de contenus protégés

Bon là on attaque le gros des trucs crades. Certains individus se croient au dessus des lois et pensent qu'Internet est une zone de non droit, ou on peut faire tout ce que l'on veut. Faux, et archi faux. Ces sombres énergumènes, non contents de donner une image faussée de la population, ne semblent pas vouloir comprendre qu'ils font du tord à ceux qu'ils disent défendre, les petits artistes, tout en donnant du grain à moudre aux majors, qui n'ont rien à foutre des petits artistes et continuent à leur proposer des contrats absolument ridicules. Ces individus ne comprennent pas qu'en fait, si ils veulent couler le modèle actuel (si tant est qu'il doive couler), ils devraient ne RIEN télécharger sur les réseaux P2P mais au contraire ACHETER -et télécharger- les oeuvres de ces artistes sur leur site perso (ou facebook ou ce que vous voulez). Je sais, je viens de dire un gros mot :roll:

Si on pouvait faire changer le comportement de ces "cons ommateurs" de musique (parce qu'on peut pas dire qu'ils peuvent apprécier les centaines d'heures de musiques qu'ils téléchargent :roll: ) on arriverait peut être a rendre tout projet de loi de cet ordre caduque.


J'ai du mal à comprendre en quoi le caractère massif ou non des échanges de contenus artistiques (par des réseaux P2P ou pas d'ailleurs) change quoi que ce soit. Soit c'est autorisé (via une licence globale par exemple), soit c'est interdit. Aujourd'hui c'est interdit et l'immense majorité des foyers connectés à Internet sont dans l'illégalité. Tu voudrais quoi ? Que ce soit autorisé dans une certaine limite ? Pourquoi organiser la rareté de la diffusion des oeuvres qui n'a de sens que dans le monde matériel (copier un fichier, immatériel, ne coûte quasiment rien) ? D'un point de vue culturel (puisque tu sembles vouloir éduquer les gens à apprécier les oeuvres qu'ils acquièrent), les échanges hors-marchés aident grandement à la diffusion de contenus artistiques moins mainstream (peu de gens achètent achètent un album d'un artiste qu'ils ne connaissent pas... d'autant plus si cet artiste n'est pas dans les bacs des revendeurs !). Je crois que personnes ne conteste cela.

Oupsman wrote:
- Loi HADOPI

Une loi ridicule et techniquement inadapté à un problème qui demande une autre solution :roll:

C'est probablement la seule partie correcte dans les écrits de la quadrature du Net. Mais bon sang que c'est mal défendu 8O L'angle technique (usurpation d'adresse IP) est très mal traité et surtout devrait représenter l'angle d'attaque principal de cette loi Au lieu de ça, ils défendent une autre mesure tout aussi stupide et inadaptée qui est la licence globale :roll: Ou comment rendre légal un comportement abject.

Plutôt que de dépenser du blé dans une loi aussi stupide, ils devraient dépenser la même somme dans la promotion de plate formes de téléchargement ouvertes et RÉELLEMENT interopérable (ie qui fonctionneraient aussi sous Linux et MAC). Ils devraient subventionner l'ouverture de site de promotion pour les jeunes artistes, plutôt que de le dépenser à maintenir en vie un modèle sous perfusion :twisted:


Donc là encore tu es d'accord avec la quadrature du Net !

EDIT : Par ailleurs, j'aimerais savoir ce qu'il y a d'"abject" à échanger des oeuvres culturelles via Internet. Ce qui serait abjects c'est de l'interdire (quid de l'accès à la culture ?) via une surveillance des réseaux (Hadopi) ou de laisser les artistes (et ceux qui gravitent autour de façon utile dans notre monde de plus en plus virtuel) mourir (nécessité d'une licence globale obligatoire).
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1042

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 6:35 pm    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:

J'ai du mal à comprendre en quoi le caractère massif ou non des échanges de contenus artistiques (par des réseaux P2P ou pas d'ailleurs) change quoi que ce soit. Soit c'est autorisé (via une licence globale par exemple), soit c'est interdit. Aujourd'hui c'est interdit et l'immense majorité des foyers connectés à Internet sont dans l'illégalité. Tu voudrais quoi ? Que ce soit autorisé dans une certaine limite ? Pourquoi organiser la rareté de la diffusion des oeuvres qui n'a de sens que dans le monde matériel (copier un fichier, immatériel, ne coûte quasiment rien) ? D'un point de vue culturel (puisque tu sembles vouloir éduquer les gens à apprécier les oeuvres qu'ils acquièrent), les échanges hors-marchés aident grandement à la diffusion de contenus artistiques moins mainstream (peu de gens achètent achètent un album d'un artiste qu'ils ne connaissent pas... d'autant plus si cet artiste n'est pas dans les bacs des revendeurs !). Je crois que personnes ne conteste cela.


En pratique, les utilisateurs qui téléchargent un peu de musique de temps à autre n'ont jamais été inquiétés. Avec l'HADOPI ça va changer. Parce que les téléchargeurs massifs sont noyés dans la masse. Et que peu de personnes ont compris les appels venant du gouvernement.

Magic Banana wrote:

EDIT : Par ailleurs, j'aimerais savoir ce qu'il y a d'"abject" à échanger des oeuvres culturelles via Internet. Ce qui serait abjects c'est de l'interdire (quid de l'accès à la culture ?) via une surveillance des réseaux (Hadopi) ou de laisser les artistes (et ceux qui gravitent autour de façon utile dans notre monde de plus en plus virtuel) mourir (nécessité d'une licence globale obligatoire).


Ce qui est abject dans l'échange non controlé[b] d'oeuvres sur Internet, c'est que les artistes, ceux là même que les utilisateurs qui échangent des fichiers disent défendre, ne touchent [b]pas un centime de ces échanges. Il y'a d'autres moyens techniques qui existent à l'heure actuelle et fonctionnent déjà qui le permettent, et cela sans rien changer ... Il suffit juste que ce modèle actuel s'intensifie pour que les majors et le gouvernement comprennent qu'ils sont sur la mauvaise piste. Mais tant qu'une minorité continuera à télécharger, les majors bloqueront sur le sujet.

Echanger des fichiers fait certes connaitre ces artistes, mais est-ce que ça leur rapporte VRAIMENT de l'argent. Je veux dire, ces petits artistes sont la plupart du temps locaux, et donc qu'un gars de Brest télécharge leur album ne leur rapportera pas de fric si eux sont à Nice.

La licence globale renverserait la vapeur dans l'inégalité : à l'heure actuelle ce sont les petits artistes qui pâtissent du téléchargement. Si elle est mise en place, ce seront les internautes qui seront lésés, dans le sens ou ils paieront pour un service qu'ils n'utiliseront pas forcément ...
_________________
--
L'idéal de nouveauté semble avoir remplacé l'idéal de progrès. C'est bien triste.

----
Unix philosophy: "Do one thing and do it well."
systemd: "Try to do everything and do it wrong."
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 8:21 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
En pratique, les utilisateurs qui téléchargent un peu de musique de temps à autre n'ont jamais été inquiétés. Avec l'HADOPI ça va changer. Parce que les téléchargeurs massifs sont noyés dans la masse. Et que peu de personnes ont compris les appels venant du gouvernement.


Non. En théorie, tout le monde se doit respecter la loi DADVSI (encore heureux !) et donc le moindre téléchargement illégal pourrait conduire à la prison. En pratique, personne n'a jamais été inquiété jusqu'alors car elle est inapplicable. Quant aux appels du gouvernement j'aimerais bien que, justement, tu nous les fasses entendre. Ça m'étonnerait beaucoup que tu trouves une référence du gouvernement qui expliquait qu'échanger du contenu copyrighté sur Internet, oui, mais pas trop ! Dans la bouche du gouvernement, il y a le discours des majors : des milliards (je dis n'importe quoi mais eux aussi : personne ne sait quelle quantité d'œuvres sont échangées hors-marché) de fichiers et donc de manque à gagner (alors que les études scientifiques montrent la corrélation contraire).

Oupsman wrote:
Ce qui est abject dans l'échange non controlé[b] d'oeuvres sur Internet, c'est que les artistes, ceux là même que les utilisateurs qui échangent des fichiers disent défendre, ne touchent [b]pas un centime de ces échanges. Il y'a d'autres moyens techniques qui existent à l'heure actuelle et fonctionnent déjà qui le permettent, et cela sans rien changer ... Il suffit juste que ce modèle actuel s'intensifie pour que les majors et le gouvernement comprennent qu'ils sont sur la mauvaise piste. Mais tant qu'une minorité continuera à télécharger, les majors bloqueront sur le sujet.

Echanger des fichiers fait certes connaitre ces artistes, mais est-ce que ça leur rapporte VRAIMENT de l'argent. Je veux dire, ces petits artistes sont la plupart du temps locaux, et donc qu'un gars de Brest télécharge leur album ne leur rapportera pas de fric si eux sont à Nice.

La licence globale renverserait la vapeur dans l'inégalité : à l'heure actuelle ce sont les petits artistes qui pâtissent du téléchargement. Si elle est mise en place, ce seront les internautes qui seront lésés, dans le sens ou ils paieront pour un service qu'ils n'utiliseront pas forcément ...


Parce que tu crois que sans les échanges sur Internet les artistes locaux ont des chances de pouvoir toucher un public hors de leur localité ?! Non, franchement, les petits artistes n'ont rien à perdre. Maintenant il est normal qu'ils y gagnent ! La licence globale est la voie à suivre. Une toute petite minorité des foyers connectées à Internet ne téléchargera pas (ou presque pas) même si c'est légal et paierait donc pour un droit qu'ils n'exercerait pas. Oui. Et alors ? Combien y-a-til de personnes qui ne vont jamais dans les bibliothèques ?, dans les musés ?, aux soirées du 14 juillet ?, etc. Pourtant ils paient des taxes pour que cela soient proposés à tous. Est-ce que tu penses sincèrement que beaucoup de français se sentiront "lésés" de payer 5 à 7€ par mois pour avoir le droits d'accéder et de partager, en quelques clics, tous les films, les livres, les titres musicaux, etc. ? Je lance un sondage sur le forum ? :D

Quant aux "moyens techniques qui existent à l'heure actuelle et fonctionnent déjà qui le permettent, et cela sans rien changer", tu fais références aux DRM ?! Parce que sinon je ne vois pas de quoi tu parles.
Back to top
View user's profile Send private message
Dismantr
Apprentice
Apprentice


Joined: 06 Jun 2007
Posts: 201

PostPosted: Mon Feb 16, 2009 9:42 pm    Post subject: Reply with quote

Y'a pas, je reste de l'avis de Magic Banana... Le monde a changé, les moeurs aussi : il est normal qu'une nouvelle logique encadre ce nouvel ordre -> la culture est le bien commun et s'il est accessible à tous moyennant une contribution de chacun, cela s'inscrit dans un cadre suffisamment large pour moi (cela peut d'ailleurs inclure un droit plus général envers les bibliothèques, etc...) ; après tout aucun de nous n'est parfaitement satisfait de la manière dont sont dépensés nos impots, donc, partant de là...
Back to top
View user's profile Send private message
ppg
Apprentice
Apprentice


Joined: 05 Oct 2008
Posts: 178
Location: Toulouse

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 12:05 am    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:

Non. En théorie, tout le monde se doit respecter la loi DADVSI (encore heureux !) et donc le moindre téléchargement illégal pourrait conduire à la prison. En pratique, personne n'a jamais été inquiété jusqu'alors car elle est inapplicable. Quant aux appels du gouvernement j'aimerais bien que, justement, tu nous les fasses entendre. Ça m'étonnerait beaucoup que tu trouves une référence du gouvernement qui expliquait qu'échanger du contenu copyrighté sur Internet, oui, mais pas trop ! Dans la bouche du gouvernement, il y a le discours des majors : des milliards (je dis n'importe quoi mais eux aussi : personne ne sait quelle quantité d'œuvres sont échangées hors-marché) de fichiers et donc de manque à gagner (alors que les études scientifiques montrent la corrélation contraire).


Bonsoir,

On parle de quelles études ? Parce que bon on en a tellement entendu sur le sujet, tout et son contraire, que je doute de la démarche objective et scientifique des études menées.

Je vais donner mon avis sur la licence globale ; je ne suis pas prêt à payer 7€/mois pour financer les " petits artistes ". Pourquoi ? simplement parce que :
1 - je ne sais pas à qui ira l'argent de l'abonnement
2 - je me sens pas responsable et solidaire de l'échec des maisons de disques à s'adapter au marché du XXIème siècle
3 - comment savoir qui va gagner quoi, on fait ça à la popularité, au nombres de téléchargements ; dans ce cas, les petits artistes ils peuvent se brosser pour gagner leur vie avec leur musique.
4 - Les grandes offres d'abonnement sur internet sont bourrés de DRM, et on perd souvent l'accès à sa collection dès qu'on arrête l'abonnement. Vous croyez sincèrement que les maisons de disques vont enlever les DRM et vous laisser un accès libre a votre musique pour 7€/mois ? Moi j'y crois pas.
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1042

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 6:33 am    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:

Non. En théorie, tout le monde se doit respecter la loi DADVSI (encore heureux !) et donc le moindre téléchargement illégal pourrait conduire à la prison. En pratique, personne n'a jamais été inquiété jusqu'alors car elle est inapplicable. Quant aux appels du gouvernement j'aimerais bien que, justement, tu nous les fasses entendre. Ça m'étonnerait beaucoup que tu trouves une référence du gouvernement qui expliquait qu'échanger du contenu copyrighté sur Internet, oui, mais pas trop ! Dans la bouche du gouvernement, il y a le discours des majors : des milliards (je dis n'importe quoi mais eux aussi : personne ne sait quelle quantité d'œuvres sont échangées hors-marché) de fichiers et donc de manque à gagner (alors que les études scientifiques montrent la corrélation contraire).

Parce que tu crois que sans les échanges sur Internet les artistes locaux ont des chances de pouvoir toucher un public hors de leur localité ?! Non, franchement, les petits artistes n'ont rien à perdre. Maintenant il est normal qu'ils y gagnent ! La licence globale est la voie à suivre. Une toute petite minorité des foyers connectées à Internet ne téléchargera pas (ou presque pas) même si c'est légal et paierait donc pour un droit qu'ils n'exercerait pas. Oui. Et alors ? Combien y-a-til de personnes qui ne vont jamais dans les bibliothèques ?, dans les musés ?, aux soirées du 14 juillet ?, etc. Pourtant ils paient des taxes pour que cela soient proposés à tous. Est-ce que tu penses sincèrement que beaucoup de français se sentiront "lésés" de payer 5 à 7€ par mois pour avoir le droits d'accéder et de partager, en quelques clics, tous les films, les livres, les titres musicaux, etc. ? Je lance un sondage sur le forum ? :D

Quant aux "moyens techniques qui existent à l'heure actuelle et fonctionnent déjà qui le permettent, et cela sans rien changer", tu fais références aux DRM ?! Parce que sinon je ne vois pas de quoi tu parles.


Personne :?: Tu veux que je te retrouve les quelques jugements de téléchargeurs massifs qui ont été retrouvés et condamnés (j'en ai un en tête là maintenant tout de suite dont on a déjà parlé sur le forum) :?: Loi DADVSI (qui n'a fait que modifier le CPI pour durcir les peines) ou non, ça a toujours été puni ...

Le gouvernement a toujours dit qu'il était illégal de télécharger de la musique sur internet, mais n'a jamais poursuivi les petits téléchargeurs. Alors que quelques gros ont été condamnés à des amendes. Le gouvernement n'a jamais inquiété les ados qui échangeaient leurs cassettes dans la cour du lycée ... Alors pourquoi un tel changement de mentalité de la part de nos dirigeants :?: Si tu dis que c'est parce que les majors pleurent, tu as tort : si c'était le cas, le gouvernement aurait fait stopper d'une manière ou d'une autre l'échange de cassettes dans la cour du Lycée (que tu es p'tet trop jeune pour avoir connu). Devine quand ça a commencé à vraiment chauffer sur le sujet :?: A la démocratisation du graveur de CD. Parce qu'on a assisté à la naissance d'un véritable commerce de CD gravés. Ou là aussi dis donc, ceux qui gravaient un CD pour un copain (en lui faisant payer le CD vierge) n'étaient pas inquiétés, alors que ceux qui en faisaient un commerce à plus ou moins grande échelle ont été poursuivis. L'aspect pécuniaire étant secondaire ici ...

Les études scientifiques qui montrent la dé corrélation entre la baisse des ventes et le volume des échanges sur Internet me font bien rire : je ne crois plus à ce genre d'études depuis très longtemps, surtout depuis que j'avais lu un article dans une revue mathématique qui montrait comment on pouvait, à partir du même jeu de données, parvenir à deux résultats opposés :roll:

Oui, sans les échanges sur Internet les artistes locaux ont de grosses chances de toucher un public hors de leur localité ... Ca s'appelle un blog, facebook, myspace où que sais-je encore. Pas mal d'artistes commencent à comprendre qu'ils peuvent vendre leurs musiques (en MP3 :P ) sur ces sites, et attirer du monde à leurs concerts. C'est ça les moyens techniques dont je parle ...

Sur le sujet de la licence globale, tu peux lancer autant de sondages que tu veux sur les forums de Geek et autres fondus d'informatiques, ils ne seront pas représentatifs de la réalité et de très loin :roll: Lance un sondage dans la rue auprès d'un échantillon représentatif de la population française, je serais curieux de voir le résultat : je connais pas mal de monde qui ne serait pas du tout intéressé par le téléchargement d'oeuvres, même si c'est légalisé ... Pourquoi :?: Parce que les oeuvres qu'on trouve sur ces réseaux sont de mauvaise qualité, principalement ... Parce qu'on a pas le plaisir de l'objet, ensuite.
_________________
--
L'idéal de nouveauté semble avoir remplacé l'idéal de progrès. C'est bien triste.

----
Unix philosophy: "Do one thing and do it well."
systemd: "Try to do everything and do it wrong."
Back to top
View user's profile Send private message
titoucha
Advocate
Advocate


Joined: 21 Jul 2005
Posts: 2374
Location: Genève

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 8:15 am    Post subject: Reply with quote

D'accord avec toi @Oupsman, je voudrais juste revenir sur le dernier point.
Sur le principe d'une taxe de téléchargement globale je ne suis pas d'accord, car comme dit @Oupsman bonjour la qualité.
Maintenant si cette même licence me donne accès au catalogue des majors et que la qualité est au rdv sa pourrait m'intéresser, mais et il reste un mais, je n'aurais pour le prix de cette taxe qu'un produit immatériel et qui a une pérennité pas très élevé et celui-ci ne remplace pas à mon avis un bon vieux CD.
_________________
Assurez-vous que le titre de votre message soit conforme aux conventions de ce forum (paragraphe 3/3 : Comment poster sur le forum ??)
Back to top
View user's profile Send private message
lesourbe
l33t
l33t


Joined: 24 Nov 2005
Posts: 710
Location: Champagne !

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 9:56 am    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
Et que peu de personnes ont compris les appels venant du gouvernement.

le reste a du sens, mais là, je crois que tu fais preuve de trop de naïveté.
Il n'y a pas d'appel du gouvernement. Ce que veut le gouvernement, c'est le contrôle de l'info comme ils l'ont sur la télé. Demain, s'il y a un nouveau tchernobyl, ils veulent être sûr de pouvoir préserver la raison d'état, dire à tout le monde que le nuage a stoppé à la frontière/contourner la france/s'est fait avalé par un engoulevent...

Le débat sur le droit d'auteur est un pretexte, c'est pour cela que les mesures paraissent si inadéquates. D'ailleurs, les observateurs voient les pions s'avancer avec des lois sur la responsabilité de l'hébergeur. L'information issue du net gêne, elle n'est pas soumise à un filtre : regardez un peu ce qui se dit sur le 11 septembre 2001 : il y en a qui prétendent que 3 tours se sont écroulées !

Le débat ne devrait pas reposer sur le bien-fondé du gouvernement sur ce texte de loi, mais sur les possibilités offertes par la loi.

et si plus personne ne parlait des sujets sensibles ?
qui est Marchiani ?
_________________
Is that a banhammer ?
LeSourbe, Member of EPowerforce.
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4954

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 10:37 am    Post subject: Reply with quote

Je doute que la licence globale soit la réponse à tous les maux, ou alors la proposition doit être fortement approfondie. Comme je l'ai noté plus haut ça pose un sacré problème d'application dès lors que les téléchargement se font d'un autre pays qui n'applique pas cette licence. L'argument sur la rétribution (qui? comment?) de l'artiste est tout à fait valable, suffit de voir comment la SACEM gère sa soupe déjà, vous verrez que les "trucs louches" existent depuis belle lurette. L'argument de la qualité est amha pas vraiment valable. Le CD lui même est de piètre qualité comparé à un vinyl alors :p (je parle juste de la qualité, pas de la facilité d'utilisation, pérennité du format etc... le cd n'apporte d'ailleurs pas de meilleurs réponses, si ce n'est sur l'usure du support. Mais il viellit aussi. Enfin bref c'est un autre débat)

Pareil pour l'argument "objet materiel" je trouve... si c'était le cas Apple ne serait jamais devenu 1er vendeur de musique aux états-unis non? (ça rejoint d'ailleurs l'argument qualité: le format mp3, aac et wma: quelles bouzes! Et pourtant ils en vendent un max et y en a même pour trouver que leur "ipoud" a un son merveilleux... je rigole doucement)
Le marché à fortement évolué et évolue encore. La demande est totalement différente, et sera même encore plus différente dans 10 ans. Un marché c'est jamais figé, ça évolue continuellement. (je sais c'est d'une banalité de dire ça :lol:, mais il semblerait que des gens comme P. Nègre de le comprenne pas 8O )

Vu les propositions de chaque côté, je suis pour l'instant pour le "laisser aller": c'est à l'offre d'évoluer, de s'adapter au marché. Car finalement faire pressions sur les états pour qu'ils votent des trucs aussi nuls que DADVSI ou Hadopi c'est faire preuve de conservatisme aveugle et idiot. Car avec ou sans ces lois, les changements arrivent et au final ils auront quand même à s'y adapter, ou à crever. (les majors, pas les artistes). Une licence globale serait pour l'instant tout aussi ridicule (aussi inapplicable qu'Hadopi je dirais).

Tant que la rétribution de l'artiste et du producteur non-verreux (bref pas celui qui est là pour plumer tout le monde) sera pas pris comme le véritable centre du problème (là on part d'un point de vu ridicule qui est la baisse des ventes du disque, du piratage etc...) on est pas près de régler le sujet. J'ajouterais que tant que nos gvt voit là une belle occasion pour coller des lois liberticides (cf. mes doutes sur les vrais motivations derrières dadvsi/hadopi, du côte dés politiques), on avancera encore moins c'est certain. Et plus globalement, tant qu'on priera le sacro-caint dieu "croissance positive" et qu'on criera au meurtre parce que d'une année sur l'autre cette "croissance" est négative (pas les bénéfices!) et qu'on se cherchera des sorcières à brûler pensant régler le problème.... on ne fera que reculer.
_________________
membre officieux du SAV Ati GEntoo
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 10:57 am    Post subject: Reply with quote

ppg wrote:
Je vais donner mon avis sur la licence globale ; je ne suis pas prêt à payer 7€/mois pour financer les " petits artistes ". Pourquoi ? simplement parce que :
1 - je ne sais pas à qui ira l'argent de l'abonnement
2 - je me sens pas responsable et solidaire de l'échec des maisons de disques à s'adapter au marché du XXIème siècle
3 - comment savoir qui va gagner quoi, on fait ça à la popularité, au nombres de téléchargements ; dans ce cas, les petits artistes ils peuvent se brosser pour gagner leur vie avec leur musique.
4 - Les grandes offres d'abonnement sur internet sont bourrés de DRM, et on perd souvent l'accès à sa collection dès qu'on arrête l'abonnement. Vous croyez sincèrement que les maisons de disques vont enlever les DRM et vous laisser un accès libre a votre musique pour 7€/mois ? Moi j'y crois pas.


Je t'invite à lire "Internet & Création". Le chapitre 8 traite d'une répartition possible par médias et par acteurs de la redevance. L'auteur prend l'exemple d'une répartition quasiment proportionnelle à la popularité (le chapitre 9 explique comment on pourrait mesurer les usages de façon représentative grâce à un panel de volontaires qui installerait des plugins envoyant les identifiants des œuvres consultées) mais indique qu'une rémunération biaisée en faveur des petits artistes serait préférable. En fait c'est déjà le cas dans l'exemple qu'il donne, il propose que l'argent qui devrait revenir aux artistes les moins populaires (il parle de moins de 20€/an) serait en fait divisé entre tous les bénéficiaires qui perçoivent quelque chose. Ce minimum est nécessaire pour maîtriser les coûts de gestion. Il est évident que la licence globale irait de pair avec la fin des DRMs (qui devraient même être interdits). Il ne s'agit pas d'un abonnement aux catalogue des maisons de disques (et autres) mais au droit à partager librement des œuvres (aujourd'hui des rip de CD/DVD, demain les artistes mettront directement leurs œuvres en ligne puisque leur rémunération en dépend). De toute façon, il est difficile d'imaginer un partage plus injuste que celui qui est fait actuellement (seuls les stars, capables de négocier leur contrat, se font vraiment de l'argent; je rappelle que l'artiste principal touche, en moyenne, 4% des bénéfices de la vente d'un album CD !).

Je ne me sens pas non plus solidaires des maisons de disques qui veulent nous imposer DRMs (hier) et surveillance systématique des réseau avec une justice parallèle des majors (demain si Hadopi passe). Mais je trouve normal de rémunérer les artistes (et ceux qui gravitent autour de façon utile) dont je profite des œuvres. Je suis donc volontaire pour faire parti du panel proposé dans "Internet & Création".

Oupsman wrote:
Personne :?: Tu veux que je te retrouve les quelques jugements de téléchargeurs massifs qui ont été retrouvés et condamnés (j'en ai un en tête là maintenant tout de suite dont on a déjà parlé sur le forum) :?: Loi DADVSI (qui n'a fait que modifier le CPI pour durcir les peines) ou non, ça a toujours été puni ...

Le gouvernement a toujours dit qu'il était illégal de télécharger de la musique sur internet, mais n'a jamais poursuivi les petits téléchargeurs. Alors que quelques gros ont été condamnés à des amendes. Le gouvernement n'a jamais inquiété les ados qui échangeaient leurs cassettes dans la cour du lycée ... Alors pourquoi un tel changement de mentalité de la part de nos dirigeants :?: Si tu dis que c'est parce que les majors pleurent, tu as tort : si c'était le cas, le gouvernement aurait fait stopper d'une manière ou d'une autre l'échange de cassettes dans la cour du Lycée (que tu es p'tet trop jeune pour avoir connu). Devine quand ça a commencé à vraiment chauffer sur le sujet :?: A la démocratisation du graveur de CD. Parce qu'on a assisté à la naissance d'un véritable commerce de CD gravés. Ou là aussi dis donc, ceux qui gravaient un CD pour un copain (en lui faisant payer le CD vierge) n'étaient pas inquiétés, alors que ceux qui en faisaient un commerce à plus ou moins grande échelle ont été poursuivis. L'aspect pécuniaire étant secondaire ici ...


Le gouvernement a fait quelques exemples, oui. Il n'y a jamais eu de politique de surveillance des réseau pour identifier ceux qui téléchargent beaucoup. La loi est censée s'appliquer à tous, même à ceux qui ne récupèrent qu'une œuvre une fois de temps en temps. Les temps changent. Aujourd'hui on a des ordinateurs qui nous permettent de copier et d'échanger des fichiers dans le monde entier presque gratuitement. C'est complètement idiot, dans ce contexte de vouloir imposer une rareté de l'offre (comme au temps où le support matériel, tes fameuses cassettes, était obligatoire). C'est pourtant ce que veulent les industriels (et apparemment toi).

Au fait, je te rassure, entre copains d'école on continue à s'échanger des œuvres... mais maintenant on vient avec son disque dur externe. :wink:

Oupsman wrote:
Les études scientifiques qui montrent la dé corrélation entre la baisse des ventes et le volume des échanges sur Internet me font bien rire : je ne crois plus à ce genre d'études depuis très longtemps, surtout depuis que j'avais lu un article dans une revue mathématique qui montrait comment on pouvait, à partir du même jeu de données, parvenir à deux résultats opposés :roll:


Et bien ma foi, si aucune étude ne peut être concluante, continuous à dire n'importe quoi et à baser nos lois sur ce n'importe quoi ! :roll:

Oupsman wrote:
Oui, sans les échanges sur Internet les artistes locaux ont de grosses chances de toucher un public hors de leur localité ... Ca s'appelle un blog, facebook, myspace où que sais-je encore. Pas mal d'artistes commencent à comprendre qu'ils peuvent vendre leurs musiques (en MP3 :P ) sur ces sites, et attirer du monde à leurs concerts. C'est ça les moyens techniques dont je parle ...


Si ils sont indépendants, oui. Dès qu'ils ont besoin d'un appui (producteur, maison d'édition/de disques, etc.), ils sont obligés de se passer des moyens modernes de diffusion. Tu ne trouves pas cela stupide ?

Oupsman wrote:
Sur le sujet de la licence globale, tu peux lancer autant de sondages que tu veux sur les forums de Geek et autres fondus d'informatiques, ils ne seront pas représentatifs de la réalité et de très loin :roll: Lance un sondage dans la rue auprès d'un échantillon représentatif de la population française, je serais curieux de voir le résultat : je connais pas mal de monde qui ne serait pas du tout intéressé par le téléchargement d'oeuvres, même si c'est légalisé ... Pourquoi :?: Parce que les oeuvres qu'on trouve sur ces réseaux sont de mauvaise qualité, principalement ... Parce qu'on a pas le plaisir de l'objet, ensuite.


Le plaisir de l'objet restera. Je suis entièrement d'accord avec toi (d'ailleurs il faut que j'aille m'acheter la dernière galette de Prodigy :P ). Le problème actuel de qualité n'en sera bientôt plus un. Le haut-débit se généralise. Avec la liberté d'échanger du contenu sur Internet, il y aura forcément des communautés de spectateurs exigeants qui s'échangeront, sans se cacher qi la licence globale est votée, des œuvres en haute qualité (e.g., flac pour la musique). Déjà aujourd'hui on commence à trouver des films HD sur les réseaux P2P.

titoucha wrote:
Maintenant si cette même licence me donne accès au catalogue des majors et que la qualité est au rdv sa pourrait m'intéresser, mais et il reste un mais, je n'aurais pour le prix de cette taxe qu'un produit immatériel et qui a une pérennité pas très élevé et celui-ci ne remplace pas à mon avis un bon vieux CD.


C'est faux. Je te laisse méditer cette citation de Linus Torvalds :
Linus Torvalds wrote:
Only wimps use tape backup: _real_ men just upload their important stuff on ftp, and let the rest of the world mirror it ;)


Le partage des œuvres via Internet permet la copie régulière des données qui évite leur dégradation. Laisser les données sur un support actuel signifie leur illisibilité après quelques années ou quelques dizaines d'années. Je t'invite à lire ce qu'écrit le scientifique Frank Laloë sur le sujet.

kwenspc wrote:
Une licence globale serait pour l'instant tout aussi ridicule (aussi inapplicable qu'Hadopi je dirais).


Non. Il ne faut pas oublié que la licence globale légaliserait les échanges qui sont, aujourd'hui, hors-marché. Du coup il n'y a plus de raison de se cacher. Je serais personnellement volontaire pour faire parti d'un panel d'usager permettant d'évaluer la répartition de la redevance (cela permet de soutenir les artistes que j'aime) et je crois que ce serait le cas de beaucoup de gens. Il n'y a donc pas de réel problème technique à la mise en place d'une licence globale.
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4954

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 11:23 am    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:
Il n'y a donc pas de réel problème technique à la mise en place d'une licence globale.

Si, le problème trans-frontalier.

Ensuite bon... y a des contraintes techniques derrière (le panel d'utilisateur, les stats etc...). Et puis quand on voit la SACEM et quand on est pas trop naïf: on sait bien que le système de rétribution sera jamais équitable :lol:
_________________
membre officieux du SAV Ati GEntoo
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1906
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 1:00 pm    Post subject: Reply with quote

kwenspc wrote:
Si, le problème trans-frontalier.

Ensuite bon... y a des contraintes techniques derrière (le panel d'utilisateur, les stats etc...). Et puis quand on voit la SACEM et quand on est pas trop naïf: on sait bien que le système de rétribution sera jamais équitable :lol:


Tu ne peux pas à la fois prétendre que la proposition de licence globale n'est pas suffisamment approndie et refuser de lire ces approfondissements (dans le livre "Internet & Création").
* Pour les aspects internationnaux, les détails se situent dans la section 6.5.
* Pour la répartition, lis le chapitre 8.
* Pour le mécanismes d’observation des usages pour la répartition du produit de la redevance, une solution viable (il y en a d'autres) est exposée dans le chapitre 9.
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4954

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 1:38 pm    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:

* Pour les aspects internationnaux, les détails se situent dans la section 6.5.

Ça n'y répond pas. L'auteur dit bien qu'il y a bel est bien un soucis quand un utilisateur d'un pays n'appliquant pas cette licence télécharge un fichier d'un site d'un pays appliquant cette licence.
(J'ai quoté le passage plus haut)
_________________
membre officieux du SAV Ati GEntoo
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1042

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 2:28 pm    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:
Le gouvernement a fait quelques exemples, oui. Il n'y a jamais eu de politique de surveillance des réseau pour identifier ceux qui téléchargent beaucoup. La loi est censée s'appliquer à tous, même à ceux qui ne récupèrent qu'une œuvre une fois de temps en temps. Les temps changent. Aujourd'hui on a des ordinateurs qui nous permettent de copier et d'échanger des fichiers dans le monde entier presque gratuitement. C'est complètement idiot, dans ce contexte de vouloir imposer une rareté de l'offre (comme au temps où le support matériel, tes fameuses cassettes, était obligatoire). C'est pourtant ce que veulent les industriels (et apparemment toi).

Au fait, je te rassure, entre copains d'école on continue à s'échanger des œuvres... mais maintenant on vient avec son disque dur externe. :wink:


En quoi la facilité de copie et le faible coût devrait être un prétexte à échanger des fichiers sans limites et surtout avec la terre entière sans savoir vraiment qui télécharge :?: En quoi serait-il obligatoire de faire mourir le modèle actuel pour en lancer un autre, alors qu'il pourrait exister en parallèle :?: :

Magic Banana wrote:

Si ils sont indépendants, oui. Dès qu'ils ont besoin d'un appui (producteur, maison d'édition/de disques, etc.), ils sont obligés de se passer des moyens modernes de diffusion. Tu ne trouves pas cela stupide ?


un modèle justement ou la diffusion de musique serait basé uniquement sur les sites communautaires et le paiement par Paypal (par exemple) pour acheter de la musique au format électronique. Et si justement ces artistes n'avaient pas besoin de producteurs, de maisons de disques pour vivre correctement de leur art :?:

Magic Banana wrote:

Le plaisir de l'objet restera. Je suis entièrement d'accord avec toi (d'ailleurs il faut que j'aille m'acheter la dernière galette de Prodigy :P ). Le problème actuel de qualité n'en sera bientôt plus un. Le haut-débit se généralise. Avec la liberté d'échanger du contenu sur Internet, il y aura forcément des communautés de spectateurs exigeants qui s'échangeront, sans se cacher qi la licence globale est votée, des œuvres en haute qualité (e.g., flac pour la musique). Déjà aujourd'hui on commence à trouver des films HD sur les réseaux P2P.


Mouais le plaisir de l'objet restera, si on grave sur un CD ... Quand à la qualité de ce qu'on trouve sur les réseaux P2P, laisse moi rire ... Fichiers majoritairement encodés avec les pieds, son pourri, à chaque fois qu'un collègue me file un film "super-mega-top-génial" téléchargé sur Internet, je voyage dans le temps :roll: C'est pas encourageant, et je vois pas pourquoi ça changerait, licence globale ou non.

Magic Banana wrote:

C'est faux. Je te laisse méditer cette citation de Linus Torvalds :
Linus Torvalds wrote:
Only wimps use tape backup: _real_ men just upload their important stuff on ftp, and let the rest of the world mirror it ;)


Lui il devrait se contenter de coder plutot que de raconter des conneries :roll: Qu'il me dise comment sauvegarder 1 To en 2h, 2 fois par nuit :!: Même les spécialistes de la question ne peuvent pas répondre pour l'instant (même si on voit des solutions apparaitre sur le sujet)

Magic Banana wrote:

Non. Il ne faut pas oublié que la licence globale légaliserait les échanges qui sont, aujourd'hui, hors-marché. Du coup il n'y a plus de raison de se cacher. Je serais personnellement volontaire pour faire parti d'un panel d'usager permettant d'évaluer la répartition de la redevance (cela permet de soutenir les artistes que j'aime) et je crois que ce serait le cas de beaucoup de gens. Il n'y a donc pas de réel problème technique à la mise en place d'une licence globale.


Oui, ça légaliserait les échanges, mais reporterait l'inégalité sur les consommateurs, plutôt que les artistes. Tout le monde n'a pas forcément envie d'avoir un accès illimité à la culture :roll: Tu payes une petite taxe pour accéder à des bibliothèques ou des musées ou que sais-je encore, masi tu payes aussi le droit d'entrée pour le musée ou la bibliothèque. Là, on paye pour l'entretien du réseau de notre FAI, et même si on ne télécharge rien (pour les raisons exposées ci dessus), on devrait payer :?:

Plutôt que de continuer à vouloir faire vivre le modèle actuel sous perfusion (la licence globale n'est que cela), lançons plutot un modèle réellement alternatif et donnons enfin la possibilité aux artistes de vendre leurs oeuvres sans intermédiaire. Tout le monde peut y gagner.

Edit :typo
_________________
--
L'idéal de nouveauté semble avoir remplacé l'idéal de progrès. C'est bien triste.

----
Unix philosophy: "Do one thing and do it well."
systemd: "Try to do everything and do it wrong."
Back to top
View user's profile Send private message
titoucha
Advocate
Advocate


Joined: 21 Jul 2005
Posts: 2374
Location: Genève

PostPosted: Tue Feb 17, 2009 3:36 pm    Post subject: Reply with quote

Magic Banana wrote:
titoucha wrote:
Maintenant si cette même licence me donne accès au catalogue des majors et que la qualité est au rdv sa pourrait m'intéresser, mais et il reste un mais, je n'aurais pour le prix de cette taxe qu'un produit immatériel et qui a une pérennité pas très élevé et celui-ci ne remplace pas à mon avis un bon vieux CD.


C'est faux. Je te laisse méditer cette citation de Linus Torvalds :
Linus Torvalds wrote:
Only wimps use tape backup: _real_ men just upload their important stuff on ftp, and let the rest of the world mirror it ;)


Ou comment faire exploser le réseau si tout le monde fait la même chose, quel connerie !!

Sinon pour le reste je suis entièrement d'accord avec @Oupsman.
_________________
Assurez-vous que le titre de votre message soit conforme aux conventions de ce forum (paragraphe 3/3 : Comment poster sur le forum ??)
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Gentoo Forums Forum Index French All times are GMT
Goto page Previous  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 29, 30, 31  Next
Page 7 of 31

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum