Gentoo Forums
Gentoo Forums
Gentoo Forums
Quick Search: in
[3615Mavie] : Chroniques de geeks (tome 5)
View unanswered posts
View posts from last 24 hours

Goto page Previous  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Next  
This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Gentoo Forums Forum Index French
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1872
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Mon May 13, 2013 1:17 am    Post subject: Reply with quote

CryoGen wrote:
Bravo, on reproche justement l’amalgame entre piratage, vol et partage pour les majors et les politiques mais je vois que même ici on est reçu comme un con :roll: . Le piratage est illégal, pas le partage.


Les pirates attaquent des bateaux. Et, oui, c'est mal. Maintenant tu as l'air de parler du partage de logiciel. Le partage c'est bien. C'est même ce qui est à la base d'une communauté. Qu'elle que soit sa taille (une civilisation à l'échelle la plus grande). Le vol c'est la soustraction. Pas la copie qui ne soustrait rien à personne.

CryoGen wrote:
Et puis la GPL ne permet pas de faire n'importe quoi non plus, on peut pirater du libre et ce n'est pas bien.


Encore une fois, je ne sais pas ce que tu entends par "pirater" mais, par définition, un logiciel libre peut être librement copié et partagé. Les logiciels distribués selon les termes de la GNU GPL ne font pas exception ! Bien sûr qu'il y a des choses que l'on ne peut pas faire avec un logiciel distribué selon les termes de la GPL (notamment la redistribution privatrice). Le partage, en revanche, est encouragé.

CryoGen wrote:
Belle exemple d’extrémisme, les gens sont libres de faire du proprio. Ce n'est pas un droit de forcer les développeurs à faire du libre. Obtenir l'ouverture systématique des sources est une chose, les rendre libres en est une autre.


Écrire du logiciel privateur est légal. Mais, non, de mon point de vue, ce n'est pas une contribution pour la société. C'est même une contribution négative. C'est une invitation à l'abandon du contrôle de son travail achevé au travers du logiciel en question. Tous les logiciels devraient être libres pour que tous les utilisateurs soient libres. La disponibilité du code source est nécessaire mais pas suffisant. Les quatre libertés définissant le logiciel libre ont chacune leur importance.
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Mon May 13, 2013 4:44 am    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:43 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
kopp
Advocate
Advocate


Joined: 09 Apr 2004
Posts: 2868
Location: Grenoble, France

PostPosted: Mon May 13, 2013 7:04 am    Post subject: Reply with quote

Ce qu'il y a de marrant avec les extrémistes, c'est qu'ils font généralement plus de mal à leur cause que de bien, et qu'ils ne s'en rendent même pas compte.

Ça marche à tous les niveaux, que ce soit la religion, la politique ou l'informatique.


Au fait, Banana, j'espère que tu es aussi pour le partage des ressources de la planète, et que donc, ça ne te dérange pas que je vienne dormir chez toi et me servir dans ton frigo, parce que ma philosophie, c'est que la planète appartient à tous et qu'on devrait être libre de manger ses fruits et d'utiliser son espace comme on l'entend.

Les libertaires s'insurgent quand quelqu'un ne respecte pas la GPL, mais encouragent le non-respect des licences des autres logiciels, en encourageant le piratage. J'aime bien l'idée.


Sinon pour Oupsman : l'ouverture des .doc, c'est un peu vache de reprocher à OOo et consorts de ne pas lire comme il faut un fichier au format non décrit. Ça devait s'améliorer avec les formats de type xml, bien que chez microsoft, ça ne dérange pas de mettre une balise <ancienformatdoc> un vieux fichier .doc en binaire </ancienformatdoc> ... Reste que comme avec l'html et les navigateurs, même dans ce cas, les rendus sont différents.
Après, faut être réaliste : tant que Word et .doc resteront le standard de facto dans l'entreprise, ce sera difficile pour une suite bureautique libre de s'imposer...
Quand je vois que certaines boites réclament des CV en format .doc pour candidater...
Back to top
View user's profile Send private message
geekounet
Bodhisattva
Bodhisattva


Joined: 11 Oct 2004
Posts: 3755
Location: Lyon, France

PostPosted: Mon May 13, 2013 9:32 am    Post subject: Reply with quote

Ce terme "privateur" me rebrousse le poil... Un logiciel propriétaire (mauvais terme aussi d'ailleurs, mais entré dans l'usage), ou closed-source (mieux) ne t'enlève pas de droits, il te donne le droit de l'utiliser, tu passes de 0 droits à 1 droit, et tu ne perds aucun droit ailleurs. De même que quand t'acceptes la licence d'un logiciel libre, tu passes de 0 droits à >=4 droits. De fait, tu n'es privé de rien par rapport à juste avant, donc en quoi est-ce privateur ?

La définition RMS de "privateur" est en fait que le logiciel propriétaire te donne moins de droits qu'un logiciel libre, mais dans ce cas on prend quelle licence libre en référence ? Si je prend une licence BSD, MIT ou ISC en référence, un logiciel sous licence GPL est alors lui aussi un logiciel "privateur". ;)

Et je crois que je suis un peu devenu allergique au bullshit intégriste/extrêmiste FSF/GNU/RMS-fanboy à la longue :P
_________________
Google+ | Twitter
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Mon May 13, 2013 10:52 am    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:43 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1872
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Mon May 13, 2013 12:55 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
Par contre, tu sais qu'une suspicion de présence n'est pas la preuve d'une présence ? Et que la présence de backdoors dans la CryptoAPI de Windows n'a jamais été prouvée, malgré la présence d'indices troublants ?


L'utilisateur d'un ordinateur a le droit de savoir si son ordinateur est possédé par Microsoft et la CIA, qu'il n'en est pas le véritable propriétaire. Sans accès au code source, il n'en auras jamais la preuve. Est-ce qu'il doit être satisfait pour autant ? Non, il mérite la liberté 1, d'étudier le code source de ses applications pour vérifier qu'elles font bien son travail et non celui des puissants.

kopp wrote:
Au fait, Banana, j'espère que tu es aussi pour le partage des ressources de la planète, et que donc, ça ne te dérange pas que je vienne dormir chez toi et me servir dans ton frigo, parce que ma philosophie, c'est que la planète appartient à tous et qu'on devrait être libre de manger ses fruits et d'utiliser son espace comme on l'entend.


Si tu ne vois pas la différence entre bien matériel et non-matériel, entre copie et vol, je ne peux rien faire pour toi. Mais peut-être as-tu une machine qui va copier (plutôt que soustraire) les sandwichs dans mon frigo !

Je n'ai rien contre la propriété privé. Bien au contraire. Quand j'achète un ordinateur je veux en être le propriétaire. Pas qu'il soit en définitive contrôlé par Microsoft, Apple ou qui sais-je d'autre.

kopp wrote:
Les libertaires s'insurgent quand quelqu'un ne respecte pas la GPL, mais encouragent le non-respect des licences des autres logiciels, en encourageant le piratage. J'aime bien l'idée.


Je n'ai jamais encouragé "le non-respect des licences". Je n'utilise que des logiciels qui sont distribués selon des licences que je peux respecter sans cas de conscience. Notamment des licences qui m'autorisent de distribuer des copies (notamment à mes étudiants). Je n'utilise que du logiciel libre sauf impossibilité de faire autrement (par exemple les BIOS de mes machines).

geekounet wrote:
Ce terme "privateur" me rebrousse le poil... Un logiciel propriétaire (mauvais terme aussi d'ailleurs, mais entré dans l'usage), ou closed-source (mieux) ne t'enlève pas de droits, il te donne le droit de l'utiliser, tu passes de 0 droits à 1 droit, et tu ne perds aucun droit ailleurs. De même que quand t'acceptes la licence d'un logiciel libre, tu passes de 0 droits à >=4 droits. De fait, tu n'es privé de rien par rapport à juste avant, donc en quoi est-ce privateur ?


Propriétaire est un substantif et a plutôt une connotation positive. Privateur est un adjectif et exprime bien la privation de liberté (par rapport au logiciel libre). C'est bien de cela dont il s'agit : en acceptant du logiciel privateur, l'utilisateur perd le contrôle de son informatique. Il ne peut pas toujours l'utiliser comme il le souhaite (DRM, trusted computing, etc.), il ne sait pas ce qu'il exécute en définitive (cf. la discussion plus haut sur la présence de porte dérobée dans Windows), il est impuissant face au développeur qui est le seul à pouvoir modifier le code (notamment corriger des bogues), on lui retire le droit d'aider ses amis en distribuant des copies, etc.

geekounet wrote:
Si je prend une licence BSD, MIT ou ISC en référence, un logiciel sous licence GPL est alors lui aussi un logiciel "privateur".


La grande différence entre la GNU GPL et les licences permissives est l'interdiction de réutiliser le travail sous licence GPL dans du logiciel privateur. C'est interdire l'asservissement des utilisateurs via le travail mené pour les libérer ! La privation existe mais elle ne s'applique pas aux utilisateurs. Elle s'applique aux développeurs de logiciel privateurs. Les utilisateurs sont, eux, protéger contre une attaque "man in the middle" (un développeur reçoit du code qui respecte ses libertés, le redistribue après avoir retiré ces libertés en profitant de la licence permissive qui autorise cela). Hors, le mouvement pour le logiciel libre vise à la libération des utilisateurs, pas des développeurs. ce sont les utilisateurs qui effectuent leurs travaux sur les ordinateurs qu'ils possèdent.


Last edited by Magic Banana on Mon May 13, 2013 2:20 pm; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Mon May 13, 2013 1:31 pm    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:42 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1872
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Mon May 13, 2013 2:40 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
Belle esquive ... mais tu ne réponds pas à ma question.


En quoi n'ai-je pas répondu ? Tu me dis que ce ne sont que des suspicions. Pas des preuves irréfutables. Je te réponds que pour une preuve irréfutable, l'accès au code source est indispensable, que cela devrait donc être un droit que n'importe utilisateur devrait avoir. Sans cela nous avons d'un côté des logiciels privateurs qui sont des malwares connus (parce que le malware a été mis en action), d'autres qui en sont peut-être (seul un accès au code source permettrait de la savoir et cet accès est refusé aux utilisateurs).

Oupsman wrote:
Imaginer que Microsoft dispose d'un énorme botnet, c'est grandiose, j'avais encore jamais lu ça. Merci pour ce grand moment de rire :lol: :lol:


Tu es naïf. D'une certaine manière je t'envie de croire que le monde dans lequel nous vivons est un monde de bisounours où ceux qui peuvent aisément disposer d'un pouvoir injuste le refusent.

Oupsman wrote:
Par ailleurs, je trouve que le discours des libristes les plus convaincus se rapproche depuis en plus de celui de certains dirigeants de sectes. Et ceci me déplait fortement.


Et moi je trouve que rejeter un discours en disant "c'est une secte" n'est en rien un argument. Le mouvement pour le logiciel n'a rien de malveillant envers le reste de la société. Plutôt le contraire. Il est toujours question de libertés. Jamais d'obligations. Le mouvement pour le logiciel libre est malveillant envers les développeurs de logiciels privateurs. Ça oui.
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Mon May 13, 2013 3:16 pm    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:42 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
XavierMiller
Moderator
Moderator


Joined: 23 Jul 2004
Posts: 5270
Location: ~Brussels - Belgique

PostPosted: Mon May 13, 2013 4:53 pm    Post subject: Reply with quote

Dans le mode pragmatisme : dois-je, en tant que partisan du Libre (oui, j'en suis un), interdire d'acheter, déployer et maintenir un parc de machines Apple pour les écoles à orientation artistique ? Et leur interdire d'utiliser des outils, qui, s'ils ne les connaissent pas, vont empêcher à ces élèves de trouver un emploi ?

Dois-je, si je ne trouve pas de logiciel de comptabilité spécialisé à un domaine particulier, me contraindre à utiliser du papier et un crayon, alors que l'autorité à laquelle je dépends a investi dans un logiciel spécifique, mais développé par un tiers, et sans les sources, sur un OS proporiétaire ?

Dois-je, si je développe dans des sytèmes embarqués, ne plus pouvoir rien faire car les pilotes ou la suite d'édition logicielle est propriétaire ?

Dois-je m'interdire d'utiliser un GSM dont le protocole est propriétaire ?

Et refuser d'utiliser une auto si elle n'est pas 100% réparable par moi-même ?


Certains répondront "oui" et vivront dans un hameau, en autharcie, à élever des chèvres. Moi je préfère vivre en pragmatique, comme certains.

Pour moi, les "libertés" énoncées par la FSF ne sont pas un absolu universel, et dans certains cas de la vie de tous les jours ou dans un "vrai" monde professionnel, sont complètement déconnectées de la réalité.
On peut en rêver à la fac, mais pas en industrie, soumise aux brevets et NDA.
_________________
Xavier Miller
(FR) Merci de respecter les règles du forum.
http://www.xaviermiller.be
Back to top
View user's profile Send private message
kopp
Advocate
Advocate


Joined: 09 Apr 2004
Posts: 2868
Location: Grenoble, France

PostPosted: Mon May 13, 2013 9:41 pm    Post subject: Reply with quote

Moi j'ai cherché à utiliser Scilab plutot que Matlab. Le binaire fourni plante sur l'affichage de nombre réel systématiquement, à moins de le lancer en anglais. Une sombre histoire de bug dans GCC qui aurait été corrigée mais étrangement, ça plante toujours.
Pas moyen de compiler une version récente avec gentoo, j'avais essayé de trouver de l'aide, mais en vain? Bref, après y avoir perdu plus d'heures que nécessaire, j'ai abandonné.

Pour ce qui est de la propriété et du vol... Pour moi, l'espace sur Terre ainsi que les ressources n'appartiennent à personne. En cautionnant ce système et en payant pour avoir le droit à tel endroit mieux qu'un autre, ou tel nourriture, je considère que tu voles aux autres, et c'est une liberté bien plus fondamentale que de savoir si Microsoft a un backdoor NSA ou pas. Bref, si tu veux être extrémiste, autant l'être pour des choses réellement importante !
Puis on m'a raconté l'histoire d'un type qui multipliait les pains, il doit pouvoir faire pareil pour les sandwichs de ton frigo :wink:


Mais sinon, je suis d'accord pour le côté secte. Quand je lis ça, http://www.gnu.org/distros/common-distros.html , j'ai l'impression d'écouter le discours d'un fanatique.
Et je persiste à dire que le fanatisme nuit à la cause qu'il défend.
Back to top
View user's profile Send private message
kwenspc
Advocate
Advocate


Joined: 21 Sep 2003
Posts: 4906

PostPosted: Tue May 14, 2013 5:28 am    Post subject: Reply with quote

kopp wrote:
Puis on m'a raconté l'histoire d'un type qui multipliait les pains, il doit pouvoir faire pareil pour les sandwichs de ton frigo :wink:

Eh ça doit être pratique pour éviter d'avoir à faire les courses! t'as son email?


J'approuve pour le pragmatisme. C'est d'ailleurs cette voie seule qui a permis au libre de pénétrer le monde de l'entreprise. Parler de coûts, d'une maintenance plus régulière, d'une équipe de dev plus facilement accessible (rapport de bug plus directs etc...), de la possibilité de modifier pour ses besoins le soft (et il y a un tas d'autres arguments) ça c'est pragmatique, et ça trouve de l’écho chez le professionnel. On a jamais vu l'argument idéologique servir de raison nulle part.
Back to top
View user's profile Send private message
XavierMiller
Moderator
Moderator


Joined: 23 Jul 2004
Posts: 5270
Location: ~Brussels - Belgique

PostPosted: Tue May 14, 2013 5:55 am    Post subject: Reply with quote

+1 kwenspc !

Un logiciel libre, "donc gratuit" ne l'est pas du tout en entreprise, car il faut pouvoir le déployer, le maintenir et former les gens. Ce coût humain est parfois tout aussi élevé qu'un logiciel clef en main, déjà connu par l'entreprise, et intégré avec un environnement complet (compta, gestion du parc, gestion documentaire, messagerie, processus business, ...).

Sans compter qu'un manager voudra payer un contrat de maintenance, avec réactivité immédiate (ex: réponse dans la journée ouvrable, correction de problème dans les X jours ouvrables). Et pour le moment, peu de sociétés couvrent du support commercial pour du logiciel libre.
_________________
Xavier Miller
(FR) Merci de respecter les règles du forum.
http://www.xaviermiller.be
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Tue May 14, 2013 6:35 am    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:42 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
El_Goretto
Advocate
Advocate


Joined: 29 May 2004
Posts: 2862
Location: Paris

PostPosted: Tue May 14, 2013 9:14 am    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
Perso, j'ai besoin d'avoir l'assurance d'avoir quelqu'un en ligne même à 3h du matin sur certains composants de mon infra. Et j'ai déjà eu le cas ou je me suis retrouvé au téléphone avec un développeur du noyau, responsable de la partie qui me posait problème (pour vous donner un ordre d'idée, c'était le pendant du mainetneur EXT3 chez IBM ... ). C'est possible ça avec du logiciel libre ? L'ouverture du code c'est une chose, mais avoir quelqu'un qui connaisse sur le bout des doigts la partie qui pose problème, c'est autre chose.


Moi je veux bien qu'on critique le support du logiciel libre, mais il faudrait en avoir testé un pour le faire.
Par contre, tous les autres supports sans exceptions que j'ai testé à ce jour (matos, softs ou opérateurs) ont tous été lamentables. Donc?
Rien.
Chacun peut avoir un avis sur des sujets sur lequel il n'a qu'une vue limitée, mais ce serait bien d'en avoir conscience. :)

PS: sans compter que je suis intimement convaincu qu'on peut embaucher des gens en France qui sont des contributeurs de projets et de fait "connaissent leurs sujet" (au hasard de mes connaissances, postgresql). C'est n'est plus vraiment du support, à ce niveau-là, et ça s'appelle de l'expertise. Soit.
_________________
-PC: 2500K/P8Z68V, 8Go DDR3 1600 1.35V, R9-290, ARC1220+5xWD500RE3, M4 256Go
-Home servers (hardened): µ-serv N40L, 2Go ECC + NF9D-2700, 4Go
-Réseau: ERL-3 + 3x switches GS108Tv2
-NAS: RDNU2000
Back to top
View user's profile Send private message
XavierMiller
Moderator
Moderator


Joined: 23 Jul 2004
Posts: 5270
Location: ~Brussels - Belgique

PostPosted: Tue May 14, 2013 9:33 am    Post subject: Reply with quote

GPL wrote:
This program is distributed in the hope that it will be useful,
but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. See the
GNU General Public License for more details.


Je veux bien, mais ce bout-là, ça fait peur à un directeur IT : pas de garantie, pas de support...

Pour le support commercial et la qualité, cela fait partie du cahier des charges lors de l'appel d'offres. Il y a déjà eu des réponses avec logiciel libre, mais le lobbying de Microsoft ou d'autres a souvent repris part, en effet :cry:
_________________
Xavier Miller
(FR) Merci de respecter les règles du forum.
http://www.xaviermiller.be
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Tue May 14, 2013 9:54 am    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:42 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1872
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Tue May 14, 2013 1:04 pm    Post subject: Reply with quote

Je n'ai vraiment plus le temps de répondre point par point. Désolé.

J'aimerais juste répondre au principal point : le soi-disant "pragmatisme". Ce mot est en général utilisé pour dire "ne voir que le court terme, oublier les objectifs à long terme". C'est là qu'est le problème. Je me répète :

Magic Banana wrote:
Sinon, je n'ai jamais dit qu'il fallait passer au libre d'un coup d'un seul. Bien sûr qu'il y a une transition qui doit être planifiée. Simplement l'objectif devrait être le 100% libre. Pas un état intermédiaire.


Donc oui, qui n'a pas un téléphone Androïd supporté par Replicant, se contente de lui coller CyanogenMod. Qui veut acheter un téléphone aujourd'hui peut prendre un Galaxy S2 et lui coller Replicant (qui n'est pas une solution 100% satisfaisante, même du seul point de vue des libertés). Qui a un ordinateur portable se doit aujourd'hui d'accepter un BIOS/UEFI privateur (le projet coreboot se supporte, pour le moment, que des carte mères d'ordinateur de bureau) ce qui n'empêche pas de se plaindre au constructeur pour que cela change. Qui a un chipset Wifi non supporté remplace la carte. Si il n'a pas l'argent (quelques dizaines d'€) de suite, il peut utiliser le micrologiciel privateur en attendant. Si un logiciel essentiel à son travail n'a pas d'équivalent, on utilise le logiciel privateur et on finance (ou participe au développement de) l'alternative libre. Etc.

Bref, on fait du mieux que l'on peut (se qui signifie le sacrifice de quelques fonctionnalités) mais on garde à l'esprit l'objectif : le 100% libre. Pas un état intermédiaire qui a tendance a toujours inclure plus de privateur parce que les utilisateurs n'y "voient" pas de problème. Il ne savent même pas quels sont les idéaux derrière le système qu'ils utilisent; il pense que ce n'est que "Linux" (alors que, suivant n'importe quelle métrique, la contribution du projet GNU est bien supérieure). Que tout vient de Linus Torvalds. Celui-la même qui laisse entrer toujours plus de privateur dans son noyau...

En considérant qu'un logiciel libre doit toujours être préféré à un logiciel privateur (sauf impossibilité sur laquelle nous travaillons pour qu'elle ne soit que temporaire), le logiciel libre a plus d'utilisateurs, il s'améliore. Même chose pour son support. Râler de la qualité du libre et de son support mais se tourner vers du privateur n'est qu'une solution à court terme. Pas à long terme. C'est, de nouveau, ce que la majorité des gens appellent le pragmatisme...
Back to top
View user's profile Send private message
XavierMiller
Moderator
Moderator


Joined: 23 Jul 2004
Posts: 5270
Location: ~Brussels - Belgique

PostPosted: Tue May 14, 2013 1:18 pm    Post subject: Reply with quote

Un ordinateur et son OS ne suffisent pas. Jusqu'à preuve du contraire, je vois la FSF patauger à essayer de compléter son système GNU, qui n'est toujours pas 100% opérationnel (la preuve: il faut lui coller Linux dessus), et quelques applications bureautiques émergent, mais il faut tout le reste, qui fait le coeur opérationnel d'une entreprise. Je suis intéressé à la cause de la FSF depuis 17 ans (mon seul projet public était GPL), mais je m'en éloigne de plus en plus à cause de son côté de plus en plus fermé et non constructif.

Et c'est bien gentil de parler de Coreboot et du pilote wifi, mais tout ça reste de la gentille bureautique, et tout ne se résume pas ouvrir un document "word" et utiliser "internet explorer".

Le gros problème du monde libre/foss est son manque de management centralisé : ça démarre des tonnes de trucs sans jamais les finir, ça forke en permanence, bref ça grouille d'ados qui veulent changer le monde, mais il manque des vieux routards prêts à maintenir le bouzin, et sous la direction de chefs de projets aux idées clairs, avec un bon discours marketing.
Hurler "Palladium c'est le mal" est révolu, on a accepté le secure boot.
_________________
Xavier Miller
(FR) Merci de respecter les règles du forum.
http://www.xaviermiller.be


Last edited by XavierMiller on Tue May 14, 2013 1:23 pm; edited 2 times in total
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Tue May 14, 2013 1:21 pm    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:41 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
El_Goretto
Advocate
Advocate


Joined: 29 May 2004
Posts: 2862
Location: Paris

PostPosted: Tue May 14, 2013 1:31 pm    Post subject: Reply with quote

XavierMiller wrote:
Le gros problème du monde libre/foss est son manque de management centralisé : ça démarre des tonnes de trucs sans jamais les finir, ça forke en permanence, bref ça grouille d'ados qui veulent changer le monde, mais il manque des vieux routards prêts à maintenir le bouzin

C'est marrant, mais ça fleure bon le BSD et les barbus, pour qui je tiens à la préciser, j'ai le plus grand respect. Et dont la philo m'attire de plus en plus du côté rouge de la force ^^
_________________
-PC: 2500K/P8Z68V, 8Go DDR3 1600 1.35V, R9-290, ARC1220+5xWD500RE3, M4 256Go
-Home servers (hardened): µ-serv N40L, 2Go ECC + NF9D-2700, 4Go
-Réseau: ERL-3 + 3x switches GS108Tv2
-NAS: RDNU2000
Back to top
View user's profile Send private message
boozo
Advocate
Advocate


Joined: 01 Jul 2004
Posts: 3136

PostPosted: Tue May 14, 2013 1:57 pm    Post subject: Reply with quote

/off:> *Allez vient le troll ; ils ont rétabli les DOW en douce ! petits canaillous va :lol:
Et vu que tout le monde s'en mêle y'a pas de raison que moi non donc : je vote El_gorretto car je vais bien finir un jour ou l'autre par virer complètement du violet au rouge ^^
_________________
" Un psychotique, c'est quelqu'un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait.
Un névrosé, c'est quelqu'un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade ! "
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1872
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Tue May 14, 2013 2:12 pm    Post subject: Reply with quote

XavierMiller wrote:
Un ordinateur et son OS ne suffisent pas. Jusqu'à preuve du contraire, je vois la FSF patauger à essayer de compléter son système GNU, qui n'est toujours pas 100% opérationnel (la preuve: il faut lui coller Linux dessus), et quelques applications bureautiques émergent, mais il faut tout le reste, qui fait le coeur opérationnel d'une entreprise. Je suis intéressé à la cause de la FSF depuis 17 ans (mon seul projet public était GPL), mais je m'en éloigne de plus en plus à cause de son côté de plus en plus fermé et non constructif.


Le projet GNU a, depuis le début, réutiliser des composants libres lorsque ceux ci étaient disponibles. Je pense, par exemple, au serveur X. GNU HURD n'est pas un projet prioritaire car Linux (ou plutôt Linux-libre) est bien plus avancé. Le fait qu'il ne vienne pas de GNU n'a jamais été un problème.

L'objectif n'est pas le succès du projet GNU. C'est la libération de *tous* utilisateurs dans *toute* leur informatique. Il existe de nombreux logiciels libres qui ne sont en rien "mainstream". Y compris au sein du projet GNU : GnuCash (comptabilité en parti double), GNU Octave (calcul numérique), GCompris (suite éducative pour les enfants), GnuMed (pour gérer un hôpital), etc. Ceci étant, lorsque l'objetif est de libérer tous les utilisateurs, autant commencer par les logiciels les plus utilisés !

XavierMiller wrote:
Le gros problème du monde libre/foss est son manque de management centralisé


Il s'agit là d'un problème organisationnel. Je n'ai rien contre les sociétés qui développent du libre. Bien au contraire. Et elles peuvent le faire comme bon leur semble du moment que les utilisateurs reçoivent du logiciel libre. Je n'ai même rien contre les développements "fermés" (alors que les partisans de l'"open source" détestent cela). Si cela permet le développement plus rapide d'un meilleur logiciel libre, alors qu'il en soit ainsi !

XavierMiller wrote:
Hurler "Palladium c'est le mal" est révolu, on a accepté le secure boot.


Et c'est bien triste. À ne pas défendre ses libertés, on les perd.
Back to top
View user's profile Send private message
Oupsman
Veteran
Veteran


Joined: 19 Jul 2004
Posts: 1024

PostPosted: Tue May 14, 2013 2:53 pm    Post subject: Reply with quote

Message supprimé
_________________
--
Un seul mot d'ordre : don't feed the troll anymore


Last edited by Oupsman on Wed May 15, 2013 5:41 am; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
Magic Banana
Veteran
Veteran


Joined: 13 Dec 2005
Posts: 1872
Location: Belo Horizonte, Minas Gerais, Brasil

PostPosted: Tue May 14, 2013 3:06 pm    Post subject: Reply with quote

Oupsman wrote:
Pour reprendre ton analogie avec l'esclave, il peut être préférable d'être dans un manoir et d'être obligé de servir son maitre, qu'être libre mais de vivre dans un taudis laissant passer la pluie et le vent.


Cette discussion a certainement du avoir lieu au XVIIIème et au début du XIXème siècle (où, rappelons-le, les trois-quart de la population mondiale étaient des esclaves). Je doute néanmoins que tu vas me soutenir qu'à long terme cette transition n'en valait pas la peine !

Être libre ne signifie pas "vivre dans un taudis laissant passer la pluie et le vent". Cela signifie "avoir le propre contrôle de sa vie". J'imagine que la majorité des esclaves ont, dans un premier temps, continué à travailler pour leurs anciens maître (à vérifier). Simplement, ils pouvaient aussi décider de faire autre choses. Leurs propres vies leur appartenaient.
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Gentoo Forums Forum Index French All times are GMT
Goto page Previous  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Next
Page 8 of 12

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum